Indemnités chômages

Obtenir une allocation de chômage

L'assurance chômage est obligatoire pour tous les employés en Belgique, les cotisations sont partagées entre les employeurs et les employés.

Les allocations de chômage ne sont versées que lorsque vous devenez chômeur de façon involontaire, par exemple si vous êtes licenciés, et non pas lorsque vous quittez votre emploi volontairement. Si vous êtes licencié, vous pouvez être admissible à l'allocation de chômage après une certaine période. Pour bénéficier de l'allocation, vous devez être en forme et disponible pour travailler (ce qui signifie habituellement que vous devez vous inscrire auprès de l'office national pour l'emploi).

Si vous êtes un citoyen de l'UE et quittez la Belgique pour un autre pays de l'UE afin d'y chercher un emploi, vous ne pourrez bénéficier de prestations chômage que pour une durée de trois mois à compter de votre date de départ. Pour être admissible, vous devez aviser le bureau des prestations de votre départ et vous inscrire au bureau du chômage dans votre nouveau pays dans les sept jours de votre arrivée. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site de l'UE. (cliquez ici) .

Les prestations de chômage en Belgique sont soumises à des règles compliquées et à certaines restrictions, en fonction de votre âge, expérience de travail et situation familiale. Vous devez avoir travaillé pour un total d'au moins 312 jours au cours des 18 derniers mois avant de perdre votre emploi si vous êtes âgé de moins de 36 ans , 468 jours dans les 27 derniers mois si vous êtes âgé de 36 à 50 ans, et 624 jours des 36 derniers mois si vous êtes âgé de plus de 50 ans. Il existe des avantages spéciaux pour les personnes de plus de 50 ans qui participent à des régimes de retraite anticipée, et toutes les prestations de chômage cessent quand vous atteignez l'âge légal de la retraite de 65 ans.

Pour faire une demande de prestations, vous pouvez vous rendre à l'une des agences d'un des syndicat agrées dans le reversement des allocations chômage (même si vous n'êtes pas membre du syndicat) ou à la Caisse auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage (voor Hulpkas Werkloosheidsuitkeringen), et vous êtes libre de changer d'agence à tout moment.

Les allocations vous sont normalement versées immédiatement, à moins que vous receviez une indemnité de licenciement ou de compensation au moment de votre départ. Si vous avez été licencié pour faute, vous devrez attendre 4 à 26 semaines avant de recevoir l'allocation chômage, et les jeunes qui viennent de quitter l'école doivent également attendre plusieurs mois, bien qu'ils aient le droit aux allocations pour enfants au cours de la période d'attente. Vous devez vous inscrire auprès du service emploi de l'Etat (VDAB dans les régions flamande, le FOREM en Wallonie ou ACTIRIS dans la région de Bruxelles) et aller à l'agence pour l'emploi deux fois par mois pour «discuter» de vos progrès de recherche d'emploi (c'est à dire pour montrer que vous faites des efforts pour trouver du travail).

Vous n'êtes pas autorisés à travailler tout en percevant des allocations chômage, ni à exercer toute activité qui pourrait apporter un avantage important à vous ou votre famille, y compris des travaux au sein de votre maison. Si vous avez une profession secondaire, vous pouvez continuer à la pratiquer mais seulement si vous l'exerciez pendant au moins 3 mois avant de perdre votre emploi principal. Danc ce cas, vous n'êtes pas autorisés à exercer cette profession entre 7h du matin à 18h, cet horaire étant reservé à votre recherche d'emploi.

Le montant des indemnités que vous recevez dépend de votre situation familiale. Si vous êtes célibataire ou avez une famille qui dépend de vos revenus, vous pourrez recevoir 60% de votre salaire antérieur. Si votre époux ou conjoint a un revenu, vous ne pouvez prétendre qu'à 55%.

Après un an, les demandeurs célibataires voient leur allocation réduite à 42% des gains antérieurs, alors que ceux des personnes à charge avec famille dépendante pourront continuer à recevoir 60% des avantages, dans les deux cas aussi longtemps qu'ils restent au chômage. Si votre époux ou conjoint perçoit un salaire, votre prestation sera réduite à 35%de votre salaire antérieur après un an, et ce montant réduit sera versé pendant trois mois seulement, plus trois mois supplémentaires pour chaque année pendant lesquelles vous avez travaillé avant de devenir chômeur. Après cette période, vos indemnités seront réduites à environ 13 € par jour (pour vous encourager à trouver un emploi !).

En savoir plus

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: