Permis de Travail

Types de permis et procédure de demande

Les ressortissants de l'UE n'ont pas besoin d'un permis de travail pour trouver un emploi en Belgique. Les non-ressortissants de l'UE doivent détenir un permis de travail, la demande d'obtention de visa ayant généralement été faite par leur employeur potentiel, afin d'être légalement autorisés à travailler dans le pays.

La Belgique exige généralement que vous ayez un permis de travail avant de pouvoir demander un visa long séjour.

Il existe trois types de permis de travail en Belgique:

  • AC : Ce permis est valide pour toutes les professions et tous les employeurs. Il est valable pour une durée limitée, et doit être renouvelé chaque année.
  • AB : Ce permis est valide pour un seul employeur et est valable pendant un an, après quoi il peut être renouvelé (par le même employeur, généralement pour le même emploi ou la classification des emplois). Si vous changez d'employeur, de votre nouvel employeur devra faire une demande de permis B. Vous pourriez avoir à retourner dans votre pays d'origine et faire à nouveau une demande pour un visa de résidence avant de pouvoir commencer votre nouveau travail ! Une fois que vous aurez renouvellé un permis B quatre fois ou plus,vous pourrez recevoir un permis A à durée illimitée.
  • Un permis A vous permet de travailler pour un employeur en Belgique pour une durée illimitée. Ces permis sont attribués seulement aux étranger qui ont vécu et travaillé en Belgique pendant quatre ans avec un permis B ou ceux qui ont vécus pendant dix ans sans interruption (juridique) en Belgique.

Le permis B est la forme standard de permis de travail pour la plupart des étrangers. La responsabilité de faire une demande de permis B revient à l'employeur qui souhaite embaucher un étranger non ressortissant de l'UE. Vous devez fournir à votre employeur potentiel un certificat de santé et trois photos (format passeport), qu'il soumetra ensuite au ministère du Travail avec une copie du contrat de travail proposé.

Avant de délivrer le permis de travail, le ministère du Travail doit déterminer qu'il n'y a pas de belge ou autre ressortissant de l'UE qui puisse combler le poste. Ils peuvent envoyer des candidats sans emploi pour le travail en question depuis de leurs listes de Belges perçevantdes des allocations de chômage (dans le cas des postes de direction , le permis est généralement accordé après peu ou pas de questions). Se voir accorder un permis B peut prendre jusqu'à 12 semaines.

Les travailleurs indépendants non ressortissants de l'UE doivent demander une carte professionnelle (ou beroepskaart) afin de travailler en Belgique. Une carte professionnelle peut être délivrée pour une période de cinq ans. Vous aurez besoin d'un passeport, d'un certificat médical et d'une preuve de vos compétences dans votre profession. N'oubliez pas de vérifier auprès d'une ambassade ou du consulat belge dans votre pays d'origine, puisque certaines professions exigent la preuve concrète que vous travaillez bien à votre compte. Par exemple, pour bénéficier d'une carte professionnelle de journaliste, vous devez produire des cartes de presse et être admissible à une carte de presse nationale belge. Pour vous qualifier en tant que pigiste, vous devrez soumettre des copies des œuvres publiées et des preuves de votre revenu de pige au cours des dernières années.

Certaines catégories de travailleurs étrangers et travailleurs indépendants (citoyens de l'UE, aussi) doivent déclarer leurs activités en Belgique avant de commencer à travailler en Belgique (Déclaration Limosa).

En savoir plus

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: