Contrats

Ce qu’il faut savoir avant de signer un contrat de location

Trouver un logement est l’étape la plus difficile lorsque vous partez vous installer en Espagne, tandis que les négociations pour la location sont plutôt simples.

Contrats

Faites attention à bien comprendre tous les détails de votre contrat et à savoir comment tout fonctionne.

Contrato (contrat) : Un contrat standard est valide un an. Lisez-le avec attention et assurez vous que tout est clair. Si le contrat comprend un inventaire (assiettes, linge, etc.), vérifiez que tous les objets sont dans l’appartement quand vous y entrez. Vérifiez également que tout fonctionne bien, comme le matériel électrique. N’acceptez pas qu’on vous dise que ce sera bientôt réparé : faites-le écrire dans le contrat ou, encore mieux, demandez à ce que les réparations soient faites avant de signer.

Gastos de communidad (charges) : En fonction du propriétaire, les charges locatives et de copropriété peuvent être comprises dans le loyer ou non. Les charges de copropriété comprennent généralement le concierge, l’entretien des parties communes, le ramassage des poubelles et, parfois, un ou deux autres services. Demandez donc au propriétaire quelles sont les charges que vous aurez à payer séparément.

Fianza (caution) : La plupart des propriétaires vous demanderont une caution équivalente à un moins de loyer, voire deux si l’appartement est meublé. Si on vous demande davantage, n’acceptez pas. Vous pouvez aussi tenter de négocier la date de récupération de la caution si vous voulez utiliser cette somme pour payer le dernier mois de loyer par exemple. Encore une fois, il est toujours mieux d’obtenir un accord écrit.

Garantías (garanties) : En Espagne, la loi ne protège pas beaucoup les propriétaires, et ces derniers vous demanderont souvent des garanties supplémentaires. Si vous travaillez, une copie de votre fiche de paie (nómina) vous sera demandée pour prouver que vous aurez de quoi payer le loyer. Si vous êtes étudiant, le propriétaire peut demander un courrier de votre université assurant que vous avez des moyens suffisant.

Aval bancario (garantie bancaire) : Comme garantie supplémentaire, certains propriétaires demandent un aval bancario. Il s’agit d’une lettre de crédit d’une banque espagnole garantissant que si vous manquez à vos obligations, la banque paiera ce qu’il reste à payer pour conclure le contrat.

Faites attention à bien comprendre tous les détails de votre contrat et à savoir comment tout fonctionne.

Contrato (contrat) : Un contrat standard est valide un an. Lisez-le avec attention et assurez vous que tout est clair. Si le contrat comprend un inventaire (assiettes, linge, etc.), vérifiez que tous les objets sont dans l’appartement quand vous y entrez. Vérifiez également que tout fonctionne bien, comme le matériel électrique. N’acceptez pas qu’on vous dise que ce sera bientôt réparé : faites-le écrire dans le contrat ou, encore mieux, demandez à ce que les réparations soient faites avant de signer.

Gastos de communidad (charges) : En fonction du propriétaire, les charges locatives et de copropriété peuvent être comprises dans le loyer ou non. Les charges de copropriété comprennent généralement le concierge, l’entretien des parties communes, le ramassage des poubelles et, parfois, un ou deux autres services. Demandez donc au propriétaire quelles sont les charges que vous aurez à payer séparément.

Fianza (caution) : La plupart des propriétaires vous demanderont une caution équivalente à un moins de loyer, voire deux si l’appartement est meublé. Si on vous demande davantage, n’acceptez pas. Vous pouvez aussi tenter de négocier la date de récupération de la caution si vous voulez utiliser cette somme pour payer le dernier mois de loyer par exemple. Encore une fois, il est toujours mieux d’obtenir un accord écrit.

Garantías (garanties) : En Espagne, la loi ne protège pas beaucoup les propriétaires, et ces derniers vous demanderont souvent des garanties supplémentaires. Si vous travaillez, une copie de votre fiche de paie (nómina) vous sera demandée pour prouver que vous aurez de quoi payer le loyer. Si vous êtes étudiant, le propriétaire peut demander un courrier de votre université assurant que vous avez des moyens suffisant.

Aval bancario (garantie bancaire) : Comme garantie supplémentaire, certains propriétaires demandent un aval bancario. Il s’agit d’une lettre de crédit d’une banque espagnole garantissant que si vous manquez à vos obligations, la banque paiera ce qu’il reste à payer pour conclure le contrat.

En savoir plus

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici:

Autres commentaires

  • champeau andre, 01 mai 2012 Répondre

    attention !Danger

    j'ai vécu une experience immobilière en espagne! Ma conclusionest "plus jamais"! l'administration est catastrophique, les notaires ne sont que des percepteurs qui ne verifient en rien la legalité du bien que vous achetez, ceci atant le role des avocats! Priez pour en trouver un consciencieux et honnête;cela doit exister, sinon vous etes foutus!