Pharmacies

Comment obtenir des médicaments au Japon

Le mot japonais pour la pharmacie est yakkyoku. Tandis qu'il y a des pharmacies partout au Japon, toutes ne peuvent pas accepter les ordonnances et celles qui le font ne peuvent pas toujours fournir les médicaments que les étrangers exigent.

Pharmacies

Demander Shoshen ? ("ordonnance ?"), vous aidera à déterminer si en effet vous pouvez recevoir les médicaments de votre ordonnance. Les ordonnances étrangères ne peuvent pas être acceptées au Japon, ainsi si vous avez un médicament spécifique depuis chez vous, vous devriez apporter des réserves avec vous. Les directives pour importer des médicaments peuvent être trouvées sur le site du Ministère de la santé, travail et assistance publique. Si vous prenez une pilule contraceptive ou un médicament psychiatrique, sans aucun doute importez des réserves. Bien que ces médicaments peuvent être trouvés au Japon, ils sont rares, surtout en dehors des grandes villes.

Si vous pensez avoir accès aux mêmes types de médicaments, il se peut que vous souhaitiez utiliser la version japonaise. La plupart des pharmaciens seront heureux de discuter des besoins de leurs patients. Comme les docteurs, ils parlent d'habitude un peu Anglais.

En recevant le contenu de votre ordonnance, vous serez d'habitude envoyés chez une pharmacie près de l'hôpital où on vous a traités.

Un mot sur les ordonnances : les Japonais sont habitués à suivre les instructions des docteurs indiscutablement et sans commentaire. Il n'est pas nécessaire que vous soyez aussi assidus, ni de placer autant de foi en vos docteurs. Les docteurs n'hésiteront pas à adresser vos inquiétudes, mais ils ne vous demanderont pas si vous avez des questions. C'est donc à vous de leur demander si vous êtes peu sûrs de quoi que ce soit.

Remèdes faits avec des herbes japonais

Les remèdes traditionnels faits avec des herbes (kampo) sont toujours populaires au Japon, soit comme compléments de méthodes de traitement moderne soit en tant que remplacement pour ceux-là. Le ginseng, l'angélique, le dipsacsus et même la menthe poivrée sont toutes des herbes régulièrement prescrites. Vous ne serez peut être pas convaincus par l'efficacité d'un tel traitement pour une maladie du cœur, mais la médecine faite avec des herbes japonaise s'est avérée efficace dans le traitement de maux allant d'une mauvaise digestion aux muscles douloureux. Ne la rayez pas immédiatement si vous avez une de ces maladies chroniques.

Les herbes médicinales sont régulées comme la médication pharmaceutique et leur utilisation est couverte non seulement par l'assurance maladie nationale mais aussi par les assurances privées. N'essayez jamais de vous traiter vous-même avec kampo. Certaines des 165 herbes kampo sont toxiques si prises en fortes doses et leur mauvais usage pourrait mener à une maladie ou même à la mort. Consultez toujours un professionnel avant de commencer tout programme de traitement fait avec des herbes, peu importe si les ingrédients vous semblent inoffensifs.

Demander Shoshen ? ("ordonnance ?"), vous aidera à déterminer si en effet vous pouvez recevoir les médicaments de votre ordonnance. Les ordonnances étrangères ne peuvent pas être acceptées au Japon, ainsi si vous avez un médicament spécifique depuis chez vous, vous devriez apporter des réserves avec vous. Les directives pour importer des médicaments peuvent être trouvées sur le site du Ministère de la santé, travail et assistance publique. Si vous prenez une pilule contraceptive ou un médicament psychiatrique, sans aucun doute importez des réserves. Bien que ces médicaments peuvent être trouvés au Japon, ils sont rares, surtout en dehors des grandes villes.

Si vous pensez avoir accès aux mêmes types de médicaments, il se peut que vous souhaitiez utiliser la version japonaise. La plupart des pharmaciens seront heureux de discuter des besoins de leurs patients. Comme les docteurs, ils parlent d'habitude un peu Anglais.

En recevant le contenu de votre ordonnance, vous serez d'habitude envoyés chez une pharmacie près de l'hôpital où on vous a traités.

Un mot sur les ordonnances : les Japonais sont habitués à suivre les instructions des docteurs indiscutablement et sans commentaire. Il n'est pas nécessaire que vous soyez aussi assidus, ni de placer autant de foi en vos docteurs. Les docteurs n'hésiteront pas à adresser vos inquiétudes, mais ils ne vous demanderont pas si vous avez des questions. C'est donc à vous de leur demander si vous êtes peu sûrs de quoi que ce soit.

Remèdes faits avec des herbes japonais

Les remèdes traditionnels faits avec des herbes (kampo) sont toujours populaires au Japon, soit comme compléments de méthodes de traitement moderne soit en tant que remplacement pour ceux-là. Le ginseng, l'angélique, le dipsacsus et même la menthe poivrée sont toutes des herbes régulièrement prescrites. Vous ne serez peut être pas convaincus par l'efficacité d'un tel traitement pour une maladie du cœur, mais la médecine faite avec des herbes japonaise s'est avérée efficace dans le traitement de maux allant d'une mauvaise digestion aux muscles douloureux. Ne la rayez pas immédiatement si vous avez une de ces maladies chroniques.

Les herbes médicinales sont régulées comme la médication pharmaceutique et leur utilisation est couverte non seulement par l'assurance maladie nationale mais aussi par les assurances privées. N'essayez jamais de vous traiter vous-même avec kampo. Certaines des 165 herbes kampo sont toxiques si prises en fortes doses et leur mauvais usage pourrait mener à une maladie ou même à la mort. Consultez toujours un professionnel avant de commencer tout programme de traitement fait avec des herbes, peu importe si les ingrédients vous semblent inoffensifs.

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: