Qualifications

Reconnaissance de qualifications et de diplômes

Beaucoup d’emplois en Suisse sont sujets à des réglementations et peuvent nécessiter des qualifications officielles. Néanmoins, beaucoup de qualifications étrangères sont reconnues en Suisse, pourvu que la formation soit équivalente.

L’Union Européenne utilise un système commun de reconnaissance des diplômes pour l’ensemble de ses pays membres. Le contenu et la durée des formations doivent être comparables pour qu’un diplôme d’un pays soit reconnu comme équivalent dans un autre. La Suisse a adopté ce système.

Pour certaines professions (comme celles de la médecine ou de l’architecture), la reconnaissance des qualifications est virtuellement automatique. Dans d’autre cas, les autorités suisses peuvent comparer la formation et l’expérience professionnelle avec leurs exigences de qualité, et dans certains cas, peuvent refuser de les reconnaître comme équivalent.

Tout d’abord, il faut découvrir si l’emploi que vous visez est réglementé. Les professions réglementées sont celles qui requièrent un diplôme, un certificat, ou une qualification spécifique. Si une profession n’est pas réglementée, il n’y a aucune nécessité de vérifier l’équivalence de vos qualifications- un permis de travail est suffisant. Par exemple, n’importe qui peut travailler comme employé de bureau ou boulanger en Suisse. Dans ces cas, les employeurs décident comment juger des demandes avec des qualifications différentes. Selon la position que vous visez, il peut être utile de bien expliquer votre qualification ou de trouver un cas équivalent Suisse.

Premier point de contact pour des ressortissants de l’UE

Le premier point de contact en Suisse pour les demandeurs d’emploi provenant des pays de l’UE/AELE est l’Office Fédéral de la Formation Professionnelle et de la Technologie. Il fournit des informations sur les professions réglementées couvertes par l’accord et renvoie les personnes aux autorités les demandeurs aux autorités compétentes.

Le système de reconnaissance des diplômes dans l’UE (Suisse/EEA/AELE) est basé sur trois groupes de directives :

Reconnaissance automatique des diplômes

Il existe des directives de secteurs garantissant la reconnaissance automatique des diplômes pour sept professions : médecin, dentiste, vétérinaire, chirurgien, pharmacien, infirmière et sage-femme. Cependant, la reconnaissance automatique se réfère seulement à la formation de base. Même si la reconnaissance est plus ou moins garantie, les candidats voulant exercer en Suisse une des sept professions réglementées doivent faire une demande d’autorisation et soumettre leurs diplômes, pour prouver qu’ils ont droit à la reconnaissance automatique.

Liste de contrôle pour des demandeurs

L’office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie vous indiquera l’autorité responsable pour l’établissement de l'équivalence de votre diplôme.

Pour votre demande, vous devriez avoir tous les papiers importants traduits dans une des langues de la Suisse, dans certain cas ces traductions doivent être certifiées. Ne souhaitez que des copies des originaux. Même si les exigences dépendent de votre profession et du type de qualification, vous aurez probablement besoin des documents suivants :


www.justlanded.com © 2003-2021 Just Landed