Femmes et affaires japonaises

Code vestimentaire et étiquette

Bien que la constitution japonaise contient une clause d'égalité des chances, le milieu des affaires japonais est encore dominé par le mâle et donc, quelquefois sexiste. Beaucoup d'hommes d'affaires japonais sont peu habitués et se sentent peu confortables à l'idée de faire des affaires avec des femmes (surtout les femmes étrangères dans les positions supérieures) et peuvent sembler nerveux ou impolis.

Bien que cela change progressivement, les femmes ne devraient pas s'attendre à être traitées exactement comme leurs collègues masculins. Par exemple, elles ne sont pas les bienvenues dans les “bars à hôtesses” qui sont des destinations populaires pour les rassemblement de collègues après le travail.

Pour prévenir les expériences négatives, les femmes devraient porter de longues jupes dans leur lieu de travail. Les cheveux devraient être attachés en queue de cheval ou en chignon. Les chaussures plates sont préférables aux talons dans la plupart des situations. Les jupes courtes (qui sont mal vues) et les hauts talons invitent l'irrespect et la condescendance des collègues masculins. La plupart des compagnies japonaises préfèrent aussi que les femmes ne pas portent de bijoux pour travailler. Comme avec les hommes, cependant, les femmes devraient avoir des cartes de visite correctement formatées à portée de la main à tout moment.

Les Japonais ont un adage : “Le clou qui dépasse est frappé avec un marteau.” Gardez-le dans la mémoire lorsque vous considérer la code vestimentaire d'affaires tant pour les hommes que pour les femmes, en plus de la culture d'affaires japonaise en général.


www.justlanded.com © 2003-2023 Just Landed