Chercher du travail

Comment trouver un job aux USA

Il y a de nombreuses façons de chercher un emploi aux USA, et vous pouvez même commencer vos recherches avant votre arrivée. Voici les ressources les plus efficaces pour trouver un job.

Chercher du travail

Journaux et magazines : les offres d'emploi sont publiées dans la section classifieds des quotidiens (souvent dans l'édition du dimanche), dans les journaux hebdomadaires, dans les magazines mensuels et dans les journaux spécialisés. Si vous recherchez un emploi hautement qualifié ou universitaire de niveau national, jetez plutôt un œil à l'édition du samedi des quotidiens nationaux comme le New York Time  ou le Washington Post . Si vous recherchez un job plus standard, essayez les journaux locaux qui ont souvent une section annonces d'emploi.

Internet : Ces dernières années, Internet est devenu un des outils les plus utilisés aux États-Unis pour chercher un emploi, et les candidatures en ligne sont maintenant le moyen préféré pour postuler, surtout chez les jeunes et les jeunes diplômé. La plupart des sites de recrutement en ligne permettent de faire une recherche personnalisée où vous pouvez spécifier le secteur d'activité et la région où vous voudriez travailler. Vous pouvez aussi mettre votre CV en ligne à disposition des entreprises qui cherchent des compétences spécifiques.

La liste des portails en ligne n'a pas de limites, mais les sites plus importants sont : www.careerbuilder.com , www.careers.org www.hotjobs.com , www.jobcenter.com  et www.jobtrak.com , qui suit les emplois disponibles pour les nouveaux diplômés universitaires. D'autres portails viennent aussi compléter cette liste comme Craigslist  où vous trouverez un nombre croissant d'offres d'emploi.

Les centres d'état pour l'emploi : Il y a environ 2000 centres locaux pour l'emploi répartis dans le pays. Ces centres sont opérés par les Services de l'emploi américains et fournissent une base de donnée extensive d'offres d'emploi, des conseils gratuits, des formations et d'autres formes d'aide. Malheureusement, les nombreuses offres d'emploi dans ces centres sont souvent adressées aux travailleurs peu ou non qualifiés. Les entreprises qui recherchent des cadres préfèrent normalement passer l'annonce elles-mêmes ou employer les services d'un chasseur de têtes privé. Consultez les pages jaunes pour trouver l'adresse du centre d'emploi le plus proche.

Agences de recrutement privées et chasseurs de têtes : Les agences de recrutement privées joue un rôle important dans le marché de l'emploi américain, surtout pour les emplois hautement qualifiés et les positions de cadre (les sondages indiquent qu'environ 70% des cadres supérieurs sont embauchés grâce à des chasseurs de têtes). La plupart des agences de recrutement se spécialisent dans un profil ou un secteur d'activité particuliers et sont payées par le futur employeur, souvent avec une petite compensation lorsque quelqu'un est embauché. Certaines agences font aussi payer les candidats, mais leur service est souvent à déplorer. Avant de payer des frais quelconques à une agence de recrutement, assurez-vous de bien comprendre quel service vous obtiendrez en retour, et si l'agence est agréée par l'état ou le gouvernement local. En règle générale, il est déconseillé de payer des frais car les meilleures agences facturent seulement l'employeur.

Les agences d'emploi : Certaines agences font de l'argent en employant des travailleurs pour ensuite les "louer" à des employeurs, souvent pour des contrats temporaires. L'agence d'emploi prélève normalement entre 10 et 20 % de votre salaire en guise de marge. Dans ce cas, nous vous conseillons de ne pas payer tous les frais immédiatement.

Salons de l'emploi : Pour obtenir une vision générale du marché de l'emploi américain, il est intéressant d'aller dans un salon de l'emploi. Ces salons accueillent normalement de nombreux employeurs et peuvent aussi cibler un secteur particulier. Pour certains salons, il vous sera demandé d'envoyer votre CV au préalable. Les employeurs étudieront ensuite votre CV et décideront qui ils souhaitent voir. En plus d'obtenir des informations générales sur des postes dans différentes entreprises, vous pourrez souvent prévoir des entretiens à l'avance. On trouve aussi de nombreux salons de l'emploi sur les campus universitaires, mais vous devrez peut-être être étudiant pour y assister.

Candidature spontanée : Si vous êtes intéressé pour travailler dans une entreprise spécifique, vous pouvez essayer de postuler de manière spontanée. Ceci est assez fréquent aux États-Unis et vaut souvent la peine. Ce sont les ressources humaines qui traitent ces demandes, et si un poste devient libre, elles vérifient les candidatures avant de poster une annonce ou de contacter des agences de recrutement.

Candidature personnelle : Dans certains cas (surtout pour les jobs moins qualifié), vous pouvez simplement aller voir un employeur potentiel et essayer de vous présenter en personne. Cette approche peut mener à différents scénarios : a) on vous chasse directement, ou b) votre approche pratique est vue comme une bonne initiative et on prend vos coordonnées pour un poste futur.

Les Chambres de commerce : Vous pouvez aussi contacter la chambre de commerce de votre pays d'origine aux États-Unis. Les Chambres de commerce reçoivent souvent des requêtes de sociétés qui recherchent des gens de leur pays pour des postes spécifiques, et certaines ont même une base de données de postes vacants. De nombreuses chambres de commerce ont aussi une liste des entreprises de votre pays d'origine ayant des liens commerciaux avec les États-Unis. Envoyez-leur une candidature, car leurs bureaux ont souvent besoin d'expatriés.

Networking : Le networking, ou réseautage, reste la méthode numéro 1 pour trouver un emploi. Le mieux est de profiter de tous vos contact, comme vos amis, vos collègues, vos camarades de classe ou même votre propriétaire. Même dans vos connaissances les plus banales vous pouvez parfois trouver quelqu'un qui vous donne un conseil menant vers un emploi potentiel. La persistance et la confiance en soi sont les ingrédients essentiels pour une recherche d'emploi fructueuse.

Journaux et magazines : les offres d'emploi sont publiées dans la section classifieds des quotidiens (souvent dans l'édition du dimanche), dans les journaux hebdomadaires, dans les magazines mensuels et dans les journaux spécialisés. Si vous recherchez un emploi hautement qualifié ou universitaire de niveau national, jetez plutôt un œil à l'édition du samedi des quotidiens nationaux comme le New York Time  ou le Washington Post . Si vous recherchez un job plus standard, essayez les journaux locaux qui ont souvent une section annonces d'emploi.

Internet : Ces dernières années, Internet est devenu un des outils les plus utilisés aux États-Unis pour chercher un emploi, et les candidatures en ligne sont maintenant le moyen préféré pour postuler, surtout chez les jeunes et les jeunes diplômé. La plupart des sites de recrutement en ligne permettent de faire une recherche personnalisée où vous pouvez spécifier le secteur d'activité et la région où vous voudriez travailler. Vous pouvez aussi mettre votre CV en ligne à disposition des entreprises qui cherchent des compétences spécifiques.

La liste des portails en ligne n'a pas de limites, mais les sites plus importants sont : www.careerbuilder.com , www.careers.org www.hotjobs.com , www.jobcenter.com  et www.jobtrak.com , qui suit les emplois disponibles pour les nouveaux diplômés universitaires. D'autres portails viennent aussi compléter cette liste comme Craigslist  où vous trouverez un nombre croissant d'offres d'emploi.

Les centres d'état pour l'emploi : Il y a environ 2000 centres locaux pour l'emploi répartis dans le pays. Ces centres sont opérés par les Services de l'emploi américains et fournissent une base de donnée extensive d'offres d'emploi, des conseils gratuits, des formations et d'autres formes d'aide. Malheureusement, les nombreuses offres d'emploi dans ces centres sont souvent adressées aux travailleurs peu ou non qualifiés. Les entreprises qui recherchent des cadres préfèrent normalement passer l'annonce elles-mêmes ou employer les services d'un chasseur de têtes privé. Consultez les pages jaunes pour trouver l'adresse du centre d'emploi le plus proche.

Agences de recrutement privées et chasseurs de têtes : Les agences de recrutement privées joue un rôle important dans le marché de l'emploi américain, surtout pour les emplois hautement qualifiés et les positions de cadre (les sondages indiquent qu'environ 70% des cadres supérieurs sont embauchés grâce à des chasseurs de têtes). La plupart des agences de recrutement se spécialisent dans un profil ou un secteur d'activité particuliers et sont payées par le futur employeur, souvent avec une petite compensation lorsque quelqu'un est embauché. Certaines agences font aussi payer les candidats, mais leur service est souvent à déplorer. Avant de payer des frais quelconques à une agence de recrutement, assurez-vous de bien comprendre quel service vous obtiendrez en retour, et si l'agence est agréée par l'état ou le gouvernement local. En règle générale, il est déconseillé de payer des frais car les meilleures agences facturent seulement l'employeur.

Les agences d'emploi : Certaines agences font de l'argent en employant des travailleurs pour ensuite les "louer" à des employeurs, souvent pour des contrats temporaires. L'agence d'emploi prélève normalement entre 10 et 20 % de votre salaire en guise de marge. Dans ce cas, nous vous conseillons de ne pas payer tous les frais immédiatement.

Salons de l'emploi : Pour obtenir une vision générale du marché de l'emploi américain, il est intéressant d'aller dans un salon de l'emploi. Ces salons accueillent normalement de nombreux employeurs et peuvent aussi cibler un secteur particulier. Pour certains salons, il vous sera demandé d'envoyer votre CV au préalable. Les employeurs étudieront ensuite votre CV et décideront qui ils souhaitent voir. En plus d'obtenir des informations générales sur des postes dans différentes entreprises, vous pourrez souvent prévoir des entretiens à l'avance. On trouve aussi de nombreux salons de l'emploi sur les campus universitaires, mais vous devrez peut-être être étudiant pour y assister.

Candidature spontanée : Si vous êtes intéressé pour travailler dans une entreprise spécifique, vous pouvez essayer de postuler de manière spontanée. Ceci est assez fréquent aux États-Unis et vaut souvent la peine. Ce sont les ressources humaines qui traitent ces demandes, et si un poste devient libre, elles vérifient les candidatures avant de poster une annonce ou de contacter des agences de recrutement.

Candidature personnelle : Dans certains cas (surtout pour les jobs moins qualifié), vous pouvez simplement aller voir un employeur potentiel et essayer de vous présenter en personne. Cette approche peut mener à différents scénarios : a) on vous chasse directement, ou b) votre approche pratique est vue comme une bonne initiative et on prend vos coordonnées pour un poste futur.

Les Chambres de commerce : Vous pouvez aussi contacter la chambre de commerce de votre pays d'origine aux États-Unis. Les Chambres de commerce reçoivent souvent des requêtes de sociétés qui recherchent des gens de leur pays pour des postes spécifiques, et certaines ont même une base de données de postes vacants. De nombreuses chambres de commerce ont aussi une liste des entreprises de votre pays d'origine ayant des liens commerciaux avec les États-Unis. Envoyez-leur une candidature, car leurs bureaux ont souvent besoin d'expatriés.

Networking : Le networking, ou réseautage, reste la méthode numéro 1 pour trouver un emploi. Le mieux est de profiter de tous vos contact, comme vos amis, vos collègues, vos camarades de classe ou même votre propriétaire. Même dans vos connaissances les plus banales vous pouvez parfois trouver quelqu'un qui vous donne un conseil menant vers un emploi potentiel. La persistance et la confiance en soi sont les ingrédients essentiels pour une recherche d'emploi fructueuse.

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: