Introduction

Le marché de l'emploi aux USA

Contrairement à ce qu'on pense, les pauvres ne sont pas les bienvenus aux États-Unis : le pays s'intéresse surtout aux riches, aux diplômés et aux professionnels. Même s'il s'agit du pays le plus riche au monde, le niveau de pauvreté est très élevé et ceux qui recherchent les emplois simples et mal payés sont nombreux.

Introduction

Pour la majorité de ceux qui veulent travailler aux États-Unis, le problème n'est pas de trouver un job mais d'obtenir un visa de travail. Le succès économique des États-Unis est depuis longtemps dû au nombre important de gens doués qui viennent s'y installer. Contrairement à l'immigration en Europe, les raisons humanitaires sont secondaires dans la décision du déménagement vers les États-Unis. Donc, du point de vue américain, si vous vivez dans la pauvreté dans votre pays, mieux vaut y rester. 

Obtenir un emploi en tant qu'étranger

Actuellement, le taux de chômage élevé et les conditions économiques difficiles impliquent qu'il est compliqué pour un étranger d'obtenir un job aux États-Unis. Selon des rapports du Ministère du travail et de la statistique du travail (2004), la durée moyenne de chômage est de 5 mois.

Être étranger peut être un inconvénient dans certaines branches de l'industrie ou avec certains employeurs. Si vous n'avez pas un niveau d'anglais courant, vos chances de trouver un emploi sont assez limitées. Si vous cherchez un travail dans la vente au détail, un restaurant, un bar ou l'enseignement des langues étrangères, vous aurez un peu plus de chances de trouver. Notre but n'est pas de vous décourager, mais gardez à l'esprit que trouver du travail aux États-Unis ne sera pas si simple. 

La vision américaine du travail

Si vous avez la chance de travailler aux États-Unis, soyez prêt à travailler dur. Pour une société américaine, vous n'êtes qu'un outil de production évalué sur son taux de productivité. La responsabilité sociale des entreprises est un concept dont on parle beaucoup dans les forums économiques, mais la réalité est assez différente.

La sécurité de l'emploi est maintenant obsolète et la plupart des entreprises voient leurs employés comme des ressources remplaçables qu'on peut exploiter et rejeter à volonté (en retour, beaucoup d'employés considèrent leur société de la même manière). À la différence des sociétés européennes, les sociétés américaines n'ont rien à payer lorsqu'elles licencient leurs employés en temps de crise. Cette politique d'embauche-licenciement fait partie de la manière de vivre aux USA. Donc, si vous recherchez un environnement douillet, les États-Unis ne sont peut-être pas votre meilleure option.

Pour la majorité de ceux qui veulent travailler aux États-Unis, le problème n'est pas de trouver un job mais d'obtenir un visa de travail. Le succès économique des États-Unis est depuis longtemps dû au nombre important de gens doués qui viennent s'y installer. Contrairement à l'immigration en Europe, les raisons humanitaires sont secondaires dans la décision du déménagement vers les États-Unis. Donc, du point de vue américain, si vous vivez dans la pauvreté dans votre pays, mieux vaut y rester. 

Obtenir un emploi en tant qu'étranger

Actuellement, le taux de chômage élevé et les conditions économiques difficiles impliquent qu'il est compliqué pour un étranger d'obtenir un job aux États-Unis. Selon des rapports du Ministère du travail et de la statistique du travail (2004), la durée moyenne de chômage est de 5 mois.

Être étranger peut être un inconvénient dans certaines branches de l'industrie ou avec certains employeurs. Si vous n'avez pas un niveau d'anglais courant, vos chances de trouver un emploi sont assez limitées. Si vous cherchez un travail dans la vente au détail, un restaurant, un bar ou l'enseignement des langues étrangères, vous aurez un peu plus de chances de trouver. Notre but n'est pas de vous décourager, mais gardez à l'esprit que trouver du travail aux États-Unis ne sera pas si simple. 

La vision américaine du travail

Si vous avez la chance de travailler aux États-Unis, soyez prêt à travailler dur. Pour une société américaine, vous n'êtes qu'un outil de production évalué sur son taux de productivité. La responsabilité sociale des entreprises est un concept dont on parle beaucoup dans les forums économiques, mais la réalité est assez différente.

La sécurité de l'emploi est maintenant obsolète et la plupart des entreprises voient leurs employés comme des ressources remplaçables qu'on peut exploiter et rejeter à volonté (en retour, beaucoup d'employés considèrent leur société de la même manière). À la différence des sociétés européennes, les sociétés américaines n'ont rien à payer lorsqu'elles licencient leurs employés en temps de crise. Cette politique d'embauche-licenciement fait partie de la manière de vivre aux USA. Donc, si vous recherchez un environnement douillet, les États-Unis ne sont peut-être pas votre meilleure option.

En savoir plus

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: