Transports urbains au Brésil

Prendre les transports en ville

Le Brésil est constamment critiqué pour son manque d'investissements dans les infrastructures. Les transports publics urbains ont tendance à être sous-développés, chaotiques et surchargés aux heures de pointe, mais la situation devrait s'améliorer. 

Transports urbains au Brésil

Dans la plupart des grandes villes du Brésil, les réseaux routiers sont très développés, et les bus sont le type de transport public le plus utilisé par les Brésiliens. Le métro, s'il y en a un, est aussi une bonne solution pour éviter les embouteillages. Les taxis sont plus chers, mais plus prudents si vous devez voyager la nuit. Dans tous les cas, utiliser les transports dans les zones urbaines du Brésil impose de prendre des précautions. 

Bus de la ville

Les bus sont très utilisés par les brésiliens de la classe ouvrière qui doivent parcourir de longues distances de la banlieue extérieure jusque dans le centre plus riche, où ils travaillent. Au Brésil, le prix du ticket de bus n'est pas cher pour les Européens et les Américains, mais reste à un coût non négligeable comparé au niveau de vie des Brésiliens. Un ticket coûte environ R3,00 (soit 0,95€ ou $1,30), un prix qui peut varier en fonction de la ville et de la durée du trajet. 

On peut acheter un ticket avec de la monnaie, ou prendre une carte de transport comme le Bilhete Unico à Sao Paulo, qui fonctionne pour presque tous les types de transports publics. Pour obtenir cette carte, vous aurez besoin d'être résident et d'avoir un numéro CPF. Les étudiants ont le droit à des réductions s'ils présentent la carte d'étudiant correspondante (Cartao Escolar / Carteirinha de Estudante).

Pendant les heures de pointe (7h-10h et 17h-20h), certains bus peuvent être très surchargés, notamment à Sao Paulo et à Rio. Il est très conseillé de prévoir à l'avance quel bus vous allez prendre pour aller au travail et où vous pourrez l'attendre, car les arrêts de bus ne sont pas toujours signalés, ou ne disposent pas toujours de carte. Parfois, vous saurez que vous avez trouvé un arrêt seulement parce qu'un groupe de personnes sera rassemblé là et fera des signes aux bus. Vous n'avez pas à vous inquiéter pour votre sécurité si vous restez prudent. Évitez toujours de prendre le bus après le coucher du soleil. À Rio, vous pourrez trouver un service de bus climatisé, le Frescâo, qui est plus cher mais vaut souvent le coût pendant les mois les plus chauds. Pour plus d'informations sur les transports en bus dans chaque ville, rendez-vous sur les sites officiels respectifs (tous en portugais) :

Métro

On trouve le métro dans huit grandes villes brésiliennes, parmi lesquelles Sao Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte. Même si son réseau est plus petit que celui des métros européens, le métro brésilien est souvent plus propre que le bus, et vous ne risquez pas d'être embêté par les embouteillages. Un ticket coûte autour de R3,00, et les cartes de transports sont généralement valable dans les métros. 

Le métro brésilien est considéré comme fiable, rentable et sûr. Veillez quand-même à dissimuler vos objets de valeur, et soyez vigilant de ce qui se passe autour de vous. 

Taxis

Vous déplacer en taxi est pratique et rapide, et vous évitera les problèmes la nuit, lorsque les transports en communs peuvent devenir dangereux. En fonction de la ville où vous vous trouvez, les taxis seront différents : ils sont blancs à Sao Paulo, jaunes à Rio, oranges à Curitiba etc. 

Le plus sûr est d'appeler la société de taxis (ex : Radiotaxi, Coopertaxi) ou de vous rendre à la station de taxis, ou ponto de taxi la plus proche. La plupart des pontos de taxi ont un numéro de téléphone que vous pouvez appeler pour qu'ils passent vous chercher devant chez vous. 

Dans la plupart des grandes villes du Brésil, les réseaux routiers sont très développés, et les bus sont le type de transport public le plus utilisé par les Brésiliens. Le métro, s'il y en a un, est aussi une bonne solution pour éviter les embouteillages. Les taxis sont plus chers, mais plus prudents si vous devez voyager la nuit. Dans tous les cas, utiliser les transports dans les zones urbaines du Brésil impose de prendre des précautions. 

Bus de la ville

Les bus sont très utilisés par les brésiliens de la classe ouvrière qui doivent parcourir de longues distances de la banlieue extérieure jusque dans le centre plus riche, où ils travaillent. Au Brésil, le prix du ticket de bus n'est pas cher pour les Européens et les Américains, mais reste à un coût non négligeable comparé au niveau de vie des Brésiliens. Un ticket coûte environ R3,00 (soit 0,95€ ou $1,30), un prix qui peut varier en fonction de la ville et de la durée du trajet. 

On peut acheter un ticket avec de la monnaie, ou prendre une carte de transport comme le Bilhete Unico à Sao Paulo, qui fonctionne pour presque tous les types de transports publics. Pour obtenir cette carte, vous aurez besoin d'être résident et d'avoir un numéro CPF. Les étudiants ont le droit à des réductions s'ils présentent la carte d'étudiant correspondante (Cartao Escolar / Carteirinha de Estudante).

Pendant les heures de pointe (7h-10h et 17h-20h), certains bus peuvent être très surchargés, notamment à Sao Paulo et à Rio. Il est très conseillé de prévoir à l'avance quel bus vous allez prendre pour aller au travail et où vous pourrez l'attendre, car les arrêts de bus ne sont pas toujours signalés, ou ne disposent pas toujours de carte. Parfois, vous saurez que vous avez trouvé un arrêt seulement parce qu'un groupe de personnes sera rassemblé là et fera des signes aux bus. Vous n'avez pas à vous inquiéter pour votre sécurité si vous restez prudent. Évitez toujours de prendre le bus après le coucher du soleil. À Rio, vous pourrez trouver un service de bus climatisé, le Frescâo, qui est plus cher mais vaut souvent le coût pendant les mois les plus chauds. Pour plus d'informations sur les transports en bus dans chaque ville, rendez-vous sur les sites officiels respectifs (tous en portugais) :

Métro

On trouve le métro dans huit grandes villes brésiliennes, parmi lesquelles Sao Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte. Même si son réseau est plus petit que celui des métros européens, le métro brésilien est souvent plus propre que le bus, et vous ne risquez pas d'être embêté par les embouteillages. Un ticket coûte autour de R3,00, et les cartes de transports sont généralement valable dans les métros. 

Le métro brésilien est considéré comme fiable, rentable et sûr. Veillez quand-même à dissimuler vos objets de valeur, et soyez vigilant de ce qui se passe autour de vous. 

Taxis

Vous déplacer en taxi est pratique et rapide, et vous évitera les problèmes la nuit, lorsque les transports en communs peuvent devenir dangereux. En fonction de la ville où vous vous trouvez, les taxis seront différents : ils sont blancs à Sao Paulo, jaunes à Rio, oranges à Curitiba etc. 

Le plus sûr est d'appeler la société de taxis (ex : Radiotaxi, Coopertaxi) ou de vous rendre à la station de taxis, ou ponto de taxi la plus proche. La plupart des pontos de taxi ont un numéro de téléphone que vous pouvez appeler pour qu'ils passent vous chercher devant chez vous. 

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: