Conduire aux Pays-Bas

Infrastructure, régulations et accidents

Les infrastructures comme les ports, les aéroports et les routes sont excellentes aux Pays-Bas, ce qui n’est pas surprenant puisque le pays est l’un des points d’entrée principaux pour l’importation en Europe.

Conduire aux Pays-Bas

Conduire

Le conseil principal à donner aux nouveaux automobilistes qui roulent aux Pays-Bas est de faire attention aux cyclistes ! Les Pays-Bas sont célèbres pour leur grand nombre de cyclistes, qui prennent parfois certaines règles à la légère. Conduire en ville peut être stressant, et ne parlons même pas de trouver une place de parking. Mieux vaut donc utiliser les transports publics, qui sont bien plus pratiques et relaxants.

Même si les routes sont bonnes, cela ne veut pas dire que conduire est facile et les accidents peuvent arriver. D’après TISPOL, on a compté 640 morts (63 en moto) et 19000 blessés aux Pays-Bas en 2010.

Code et règlement

Pour éviter d’avoir un accident, il est important de connaître ces règles :

  • Conduisez à droite et doublez à gauche.
  • Le casque est obligatoire pour les motards et leurs passagers.
  • Tout conducteur doit avoir son permis de conduire, la carte grise et les papiers d’assurances du véhicule (les permis de conduire hollandais, européens et internationaux sont acceptés).
  • L’utilisation du téléphone portable n’est autorisée qu’avec un kit mains libres. Même avoir un portable à la main est interdit et l’amende vous coûtera beaucoup d’argent. Les hollandais sont sérieusement contre l’utilisation du téléphone au volant.
  • La ceinture est obligatoire.
  • Les conducteurs doivent faire très attention aux cyclistes, qui peuvent pédaler l’un à côté de l’autre et ont souvent priorité. Les jeunes cyclistes roulent parfois en groupe, il faut donc faire d’autant plus attention.
  • Sauf panneau de signalisation indiquant le contraire, les véhicules venant de droite ont priorité.
  • Les bus sont prioritaires au démarrage après un arrêt.
  • Les trams sont prioritaires, sauf si panneau contradictoire.

Mais que se passe-t-il si vous avez un accident même en ayant suivit ces règles ?

  • Arrêtez-vous immédiatement. Continuer sa route après un accident est un délit aux Pays-Bas.
  • Essayer de ranger la ou les voitures sur le côté de la route.
  • Mettez les warnings et déposez le triangle de signalisation 30m derrière vous pour prévenir les voitures qui arrivent.

Une fois que tout le monde est en sécurité, vous devez échanger vos informations :

  • Nom et adresse de toutes les personnes impliquées au moment de l’accident, et si possible des témoins.
  • Numéros d’immatriculation des véhicules.
  • Détails des compagnies d’assurance.
  • Remplissez toujours le constat ! Certaines personnes peuvent mentir en disant que ce n’est pas nécessaire, mais le constat doit toujours être envoyé à l’assureur. Il n’y a pas de limite de temps, mais mieux vaut agir rapidement.
  • Si vous pouvez, prenez une photo du lieu de l’accident.

Pour les accidents impliquant des blessés ou des morts, il faut suivre des démarches supplémentaires :

  • Contactez la police et appelez une ambulance. Vous pouvez faire les deux en même temps en appelant le 112.
  • La police fera un rapport officiel, dont vous pouvez demander une copie en écrivant à : Stichting Processen Verbaal (service de rapports de police en hollandais), Postbus 7070, 2701 AB Zoetemeer (Tél : +31 (0) 793 229 867)
  • Si la police ne peut pas être présente, il faudra noter les noms et adresses des parties concernées et des témoins. Un constat européen peut être rempli et signé par tous.

N’oubliez pas que de quitter la scène de l’accident sans avoir échangé ces informations peut aussi être considéré comme un délit !

Conduire

Le conseil principal à donner aux nouveaux automobilistes qui roulent aux Pays-Bas est de faire attention aux cyclistes ! Les Pays-Bas sont célèbres pour leur grand nombre de cyclistes, qui prennent parfois certaines règles à la légère. Conduire en ville peut être stressant, et ne parlons même pas de trouver une place de parking. Mieux vaut donc utiliser les transports publics, qui sont bien plus pratiques et relaxants.

Même si les routes sont bonnes, cela ne veut pas dire que conduire est facile et les accidents peuvent arriver. D’après TISPOL, on a compté 640 morts (63 en moto) et 19000 blessés aux Pays-Bas en 2010.

Code et règlement

Pour éviter d’avoir un accident, il est important de connaître ces règles :

  • Conduisez à droite et doublez à gauche.
  • Le casque est obligatoire pour les motards et leurs passagers.
  • Tout conducteur doit avoir son permis de conduire, la carte grise et les papiers d’assurances du véhicule (les permis de conduire hollandais, européens et internationaux sont acceptés).
  • L’utilisation du téléphone portable n’est autorisée qu’avec un kit mains libres. Même avoir un portable à la main est interdit et l’amende vous coûtera beaucoup d’argent. Les hollandais sont sérieusement contre l’utilisation du téléphone au volant.
  • La ceinture est obligatoire.
  • Les conducteurs doivent faire très attention aux cyclistes, qui peuvent pédaler l’un à côté de l’autre et ont souvent priorité. Les jeunes cyclistes roulent parfois en groupe, il faut donc faire d’autant plus attention.
  • Sauf panneau de signalisation indiquant le contraire, les véhicules venant de droite ont priorité.
  • Les bus sont prioritaires au démarrage après un arrêt.
  • Les trams sont prioritaires, sauf si panneau contradictoire.

Mais que se passe-t-il si vous avez un accident même en ayant suivit ces règles ?

  • Arrêtez-vous immédiatement. Continuer sa route après un accident est un délit aux Pays-Bas.
  • Essayer de ranger la ou les voitures sur le côté de la route.
  • Mettez les warnings et déposez le triangle de signalisation 30m derrière vous pour prévenir les voitures qui arrivent.

Une fois que tout le monde est en sécurité, vous devez échanger vos informations :

  • Nom et adresse de toutes les personnes impliquées au moment de l’accident, et si possible des témoins.
  • Numéros d’immatriculation des véhicules.
  • Détails des compagnies d’assurance.
  • Remplissez toujours le constat ! Certaines personnes peuvent mentir en disant que ce n’est pas nécessaire, mais le constat doit toujours être envoyé à l’assureur. Il n’y a pas de limite de temps, mais mieux vaut agir rapidement.
  • Si vous pouvez, prenez une photo du lieu de l’accident.

Pour les accidents impliquant des blessés ou des morts, il faut suivre des démarches supplémentaires :

  • Contactez la police et appelez une ambulance. Vous pouvez faire les deux en même temps en appelant le 112.
  • La police fera un rapport officiel, dont vous pouvez demander une copie en écrivant à : Stichting Processen Verbaal (service de rapports de police en hollandais), Postbus 7070, 2701 AB Zoetemeer (Tél : +31 (0) 793 229 867)
  • Si la police ne peut pas être présente, il faudra noter les noms et adresses des parties concernées et des témoins. Un constat européen peut être rempli et signé par tous.

N’oubliez pas que de quitter la scène de l’accident sans avoir échangé ces informations peut aussi être considéré comme un délit !

En savoir plus

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: