pneumothorax

  • J'ai fait un 1er pneumothorax spontané en juin 2005 accompagné d'une pneumopathie décelée au scanner. Celui-ci a été drainé (pose du train très douloureuse j'ai tourné de l'oeil!) pendant 3 jours avec succès mais le décollement s'est renouvelé à l'enlèvement du drain, donc 6 jours d'immobilisation totale pour un recollement sans assistance. Fin juillet 2006, j'ai fait un 3ème pneumothorax toujours spontané et là mon chirurgien m'a dit opération obligatoire : donc pleurectomie avec 2 drains. Symptômes opératoires très douloureux pendant 3 ou 4 jours et l'enlèvement des drains n'est pas une partie de plaisir mais je pense sincèrement qu'il y a pire dans la vie.
    Le 10 juillet 2008, j'ai fait un 4ème pneumothorax spontané qui mais avec une semaine de repos le poumon s'est recollé tout seul. Par contre le 2 août 2008, rebelote. Là le chirurgien m'a dit on réopère et cette fois on fait un talcage. Lors de l'intervention (le 7 août), il m'a fait une vidéothoracoscopie et il a découvert 2 perforations du diaphragme dues à une endométriose que j'ai depuis des années. Donc il a suturé avec des agrafes ces perforations en plus du talcage et je me suis réveillée avec 2 drains, pompe à morphine et anesthésiant injecté toutes les 4 heures directement dans des catéthers placé au niveau des drains. Résultat : encore plus douloureux que la première opération car le diaphragme est réputé soi disant très douloureux. je suis sortie de la clinique hier lundi 11 août et j'ai mal de partout et je suis très fatiguée. J'ai un mois d'arrêt de travail.
    J'espère que mon expérience pourra aider quelques-uns d'entres vous. En tous cas bon courage à tous...

    Anonymous 12 Aug 2008, 03:12 - Report
These Forums are no longer active. To post a new discussion, please visit our new France Forums.

pneumothorax

These Forums are no longer active. To post a new discussion, please visit our new France Forums.