Demande de visa

Comment obtenir un visa immigrant

La procédure d'application et les documents nécessaires diffèrent en fonction des catégories de visa et des ambassades ou consulats. Une fois votre demande acceptée, vous devriez recevoir un pack d'information de votre consulat américain.

Demande de visa

Suivez attentivement les instructions de ce pack, surtout celles indiquant comment et où payer les frais de demande (environ 335$) ! La plupart des consulats hors territoire américain n'acceptent plus les demandes par courrier postal, sauf si le demandeur a moins de 13 ans ou plus de 80 ans.

Tous les demandeurs de visa sont maintenant obligés de passer entretien avec les services consulaires, qui peut durer de cinq minutes à deux heures ou plus. La période d'attente pour obtenir votre rendez-vous varie de consulat à consulat et peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. On vous demandera de jurer ou d'affirmer de la véracité des informations pour votre demande de visa (formulaire DS-230) et de soumettre certains documents prouvant votre éligibilité pour le visa.

Les documents à fournir incluent votre passeport, un acte de naissance, un acte de mariage, des photographies, une preuve de ressource financière suffisante, le formulaire que vous avez reçu de l'USCIS indiquant que votre pré-demande a été acceptée (formulaire I-797), un bulletin de casier judiciaire, votre dossier militaire et une lettre de votre future employeur (si cela s'applique).

Les documents qui ne sont pas en anglais doivent souvent être traduits, et ceci sera expliqué dans votre pack d'instructions. Vous devrez avoir passé un examen médical et devrez amener votre carnet de vaccinations à l'entretien, ainsi que les reçus montrant que vous avez bien payé les frais administratifs.

Preuve de revenu

Si vous avez été condamné pour n'importe quel délit (y compris certaines infractions au code de la route), il se peut que vous deviez présenter les procès verbaux officiels et une lettre de la cour détaillant le délit et la peine imposée. On peut aussi vous demandez de fournir la preuve que vous ne serez pas une "charge publique", c'est à dire que vous possédez suffisamment de fonds privés pour subvenir à vos besoins une fois aux États-Unis.

La forme de la preuve demandée peut varier et inclure des relevés bancaires accompagnés d’une lettre de votre banque ou un document lié à la possession de propriété, d'investissements ou de revenu généré avec ces investissements. Votre sponsor (si vous en avez) doit avoir fait un affidavit de soutien, et vous devriez toujours garder une preuve que cela a été fait.

Examen médical

L'examen médical est aux frais du demandeur et le coût varie d'un pays à un autre (85£ en Grande Bretagne par exemple). Si vous passez avec succès l'entretien (qui peut consister en quelques questions innocentes ou un peu plus particulières si vous êtes né dans un pays considéré comme un "état qui parraine le terrorisme" par les États-Unis), l'examen médical, et avez plus de 14 ans, vos empreintes digitales seront prélevées (ceux de moins de 14 ans verront aussi leurs empreintes prélevées dans les 30 jours qui suivent leur 14ème anniversaire).

Vous devrez vous ajourner des frais pour la prise d'empreintes digitales, qui inclura aussi une recherche par le FBI de vos dossiers pour vérifier que vous n'êtes pas déjà recherché aux États-Unis. Si tout va bien et que votre demande est approuvée, vous recevrez votre billet pour le paradis, soit la carte verte (green card) tant convoitée, normalement le jour de votre entretien. À partir de la date indiquée par votre sponsor sur les papiers requis en votre nom, vous devrez attendre entre 6 et 9 mois pour obtenir une carte verte, même si cela peut prendre plus de temps si votre demande fait partie des "demandes compliquées".

Demande de carte verte

Si vous faîtes une demande de carte verte (pour "ajuster votre statut") pendant que vous êtes aux États-Unis, il est possible que vous obteniez la permission de voyager à l'étranger au cours de la période d'attente si vous optez pour l'option "parole d'honneur".

Cependant, sauf s'il s'agît d'une affaire de vie ou de mort, ceci n'est pas recommandable et ne devrait jamais être entrepris sans consulter un avocat. Si votre demande de visa immigrant est refusée et que vous pensez que votre demande n'a pas été traitée à sa juste valeur, vous pouvez parfois faire appel. Si cela échoue, il est possible que vous puissiez faire appel une dernière fois au Conseil d'Appels pour l'Immigration (Board of Immigration Appeal). Si cela échoue encore, vous pouvez amener votre cas jusqu'à la Cour fédérale. Cependant, vous ne devriez pas essayer de faire appel sans l'aide d'un avocat spécialiste en problèmes d'immigrations.

Une fois votre visa immigrant émis, vous devez entrer sur le territoire américain dans les six mois qui suivent, après quoi le visa n'est plus valable. Si vous avez une carte verte, vous ne devez pas rester en dehors des États-Unis pendant plus d'un an sans obtenir une autorisation préalable de l'USCIS. Si vous restez à l'étranger plus d'un an ou si vous devenez résident dans un autre pays, votre carte verte sera annulée (sauf si vous obtenez un visa de ré-entrée qui autorise des absences jusqu'à deux ans). Dans ce cas, vous devrez faire une demande auprès d'une ambassade américaine pour un visa immigrant spécial pour résident qui retourne aux États-Unis et vous devrez prouvez que vous n'aviez pas l'intention d'abandonner votre statut de résident aux États-Unis quand vous êtes parti.

Suivez attentivement les instructions de ce pack, surtout celles indiquant comment et où payer les frais de demande (environ 335$) ! La plupart des consulats hors territoire américain n'acceptent plus les demandes par courrier postal, sauf si le demandeur a moins de 13 ans ou plus de 80 ans.

Tous les demandeurs de visa sont maintenant obligés de passer entretien avec les services consulaires, qui peut durer de cinq minutes à deux heures ou plus. La période d'attente pour obtenir votre rendez-vous varie de consulat à consulat et peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. On vous demandera de jurer ou d'affirmer de la véracité des informations pour votre demande de visa (formulaire DS-230) et de soumettre certains documents prouvant votre éligibilité pour le visa.

Les documents à fournir incluent votre passeport, un acte de naissance, un acte de mariage, des photographies, une preuve de ressource financière suffisante, le formulaire que vous avez reçu de l'USCIS indiquant que votre pré-demande a été acceptée (formulaire I-797), un bulletin de casier judiciaire, votre dossier militaire et une lettre de votre future employeur (si cela s'applique).

Les documents qui ne sont pas en anglais doivent souvent être traduits, et ceci sera expliqué dans votre pack d'instructions. Vous devrez avoir passé un examen médical et devrez amener votre carnet de vaccinations à l'entretien, ainsi que les reçus montrant que vous avez bien payé les frais administratifs.

Preuve de revenu

Si vous avez été condamné pour n'importe quel délit (y compris certaines infractions au code de la route), il se peut que vous deviez présenter les procès verbaux officiels et une lettre de la cour détaillant le délit et la peine imposée. On peut aussi vous demandez de fournir la preuve que vous ne serez pas une "charge publique", c'est à dire que vous possédez suffisamment de fonds privés pour subvenir à vos besoins une fois aux États-Unis.

La forme de la preuve demandée peut varier et inclure des relevés bancaires accompagnés d’une lettre de votre banque ou un document lié à la possession de propriété, d'investissements ou de revenu généré avec ces investissements. Votre sponsor (si vous en avez) doit avoir fait un affidavit de soutien, et vous devriez toujours garder une preuve que cela a été fait.

Examen médical

L'examen médical est aux frais du demandeur et le coût varie d'un pays à un autre (85£ en Grande Bretagne par exemple). Si vous passez avec succès l'entretien (qui peut consister en quelques questions innocentes ou un peu plus particulières si vous êtes né dans un pays considéré comme un "état qui parraine le terrorisme" par les États-Unis), l'examen médical, et avez plus de 14 ans, vos empreintes digitales seront prélevées (ceux de moins de 14 ans verront aussi leurs empreintes prélevées dans les 30 jours qui suivent leur 14ème anniversaire).

Vous devrez vous ajourner des frais pour la prise d'empreintes digitales, qui inclura aussi une recherche par le FBI de vos dossiers pour vérifier que vous n'êtes pas déjà recherché aux États-Unis. Si tout va bien et que votre demande est approuvée, vous recevrez votre billet pour le paradis, soit la carte verte (green card) tant convoitée, normalement le jour de votre entretien. À partir de la date indiquée par votre sponsor sur les papiers requis en votre nom, vous devrez attendre entre 6 et 9 mois pour obtenir une carte verte, même si cela peut prendre plus de temps si votre demande fait partie des "demandes compliquées".

Demande de carte verte

Si vous faîtes une demande de carte verte (pour "ajuster votre statut") pendant que vous êtes aux États-Unis, il est possible que vous obteniez la permission de voyager à l'étranger au cours de la période d'attente si vous optez pour l'option "parole d'honneur".

Cependant, sauf s'il s'agît d'une affaire de vie ou de mort, ceci n'est pas recommandable et ne devrait jamais être entrepris sans consulter un avocat. Si votre demande de visa immigrant est refusée et que vous pensez que votre demande n'a pas été traitée à sa juste valeur, vous pouvez parfois faire appel. Si cela échoue, il est possible que vous puissiez faire appel une dernière fois au Conseil d'Appels pour l'Immigration (Board of Immigration Appeal). Si cela échoue encore, vous pouvez amener votre cas jusqu'à la Cour fédérale. Cependant, vous ne devriez pas essayer de faire appel sans l'aide d'un avocat spécialiste en problèmes d'immigrations.

Une fois votre visa immigrant émis, vous devez entrer sur le territoire américain dans les six mois qui suivent, après quoi le visa n'est plus valable. Si vous avez une carte verte, vous ne devez pas rester en dehors des États-Unis pendant plus d'un an sans obtenir une autorisation préalable de l'USCIS. Si vous restez à l'étranger plus d'un an ou si vous devenez résident dans un autre pays, votre carte verte sera annulée (sauf si vous obtenez un visa de ré-entrée qui autorise des absences jusqu'à deux ans). Dans ce cas, vous devrez faire une demande auprès d'une ambassade américaine pour un visa immigrant spécial pour résident qui retourne aux États-Unis et vous devrez prouvez que vous n'aviez pas l'intention d'abandonner votre statut de résident aux États-Unis quand vous êtes parti.

En savoir plus

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: